AccueilBabbelMon avis sur Babbel après avoir essayé la version payante

Mon avis sur Babbel après avoir essayé la version payante

Babbel est l’une des nombreuses applications pour apprendre des langues que l’on peut trouver sur internet. Ne me demandez pas pourquoi, mais dans mon cas, j’ai choisi cette application plutôt que d’autres également connues sous le nom de Duolingo, Rosetta Stone ou Mosalingua. Et je l’ai fait en m’appuyant sur la version payante qui permet d’accéder au cours complet d’une langue. Et l’expérience ? Allons-y par parties.

Si vous hésitez entre Babbel vs Rosetta Stone, vous pouvez lire cette article : Rosetta Stone ou Babbel ( le meilleur )

D’abord, dire que dans mon cas j’ai eu recours à Babbel Allemand, puisque ce qui m’intéressait était de revoir pendant l’été ce que j’avais appris à ce jour pour pouvoir ensuite reprendre la routine et reprendre là où je l’avais laissée. Et même si je vais donner mon avis sur le cours d’allemand, je vous garantis que ce que je vous dis peut également être utile si vous envisagez de suivre le cours d’anglais, espagnol, italien ou même polonais ; Dans les grandes lignes, une grande partie de mon opinion est basée sur des détails présents dans tous les cours Babbel.

L’abonnement payant de Babbel

Babbel gratuit ou payant ? Babbel ne propose que la première leçon de chaque cours gratuitement.

Babbel prix

Économisez jusqu’à 60 % avec l’offre
Babbel prix

* Les abonnements sont renouvelés automatiquement. Vous pouvez annuler le renouvellement automatique à tout moment.

Babbel.code promo :

Obtenez 60 % de réduction avec ce code promo :

Ce code promo est nécessaire.

Les trois versions de Babbel : desktop, mobile et tablette

Commençons par parler des trois versions dans lesquelles Babbel est disponible à l’utilisation et au téléchargement. Les deux versions que j’ai utilisées au cours de mon expérience ont été la version de bureau et la version pour tablette, mais en préparation de cet examen, j’ai également jeté un coup d’œil à la version mobile pour avoir une idée de ce qu’elle propose. Ainsi, une fois les trois versions connues, il est temps pour vous de savoir comment elles sont à l’intérieur.

Babbel sur le bureau

babbel-version-bureau

La page d’accueil

La page d’accueil du bureau Babbel est simple, propre et directe, sans distractions.

Lorsque nous nous connectons à Babbel, la page vers laquelle nous sommes automatiquement redirigés est une sorte de panneau de contrôle qui montre le cours de la langue que nous suivons à ce moment-là. Sur cette page, le cours actif dans la leçon dans laquelle nous l’avons laissé pour la dernière fois apparaît à gauche, tandis qu’un onglet est affiché à droite qui nous permet de revoir ce que nous avons appris jusqu’à ce moment. Il y a aussi une communauté sur la page, où les utilisateurs se présentent, demandent de l’aide ou proposent de donner un coup de main pour apprendre une langue.

Jusqu’ici tout va bien. À mon avis, il est intéressant que la première chose qui nous est montrée lors de l’accès à la page d’accueil de Babbel.com soit la leçon dans laquelle nous avons quitté notre dernière session, car elle nous permet de retourner directement aux cours sans perdre de temps en distractions. Maintenant, regardez à quoi ressemblent les classes elles-mêmes.

Babbel-classe

La prononciation

En cliquant sur une leçon, la première chose que Babbel fait est de nous demander si nous voulons activer le microphone pour terminer les leçons avec notre propre voix. L’idée de cette option est de nous permettre d’affiner notre prononciation, mais dans mon cas, comme je partais d’un niveau très bas, j’ai gardé cette option désactivée en permanence. Si nous laissons l’option désactivée, ce qui se passe, c’est que nous devrons simplement saisir nos réponses à l’aide du clavier.

Les leçons

L’apprentissage chez Babbel est très interactif, et à tout moment nous devons résoudre des exercices pour nous assurer que nous avons bien compris la leçon.

Une fois qu’on s’est mis au travail avec les leçons, on trouve un mélange entre des reproductions audio avec la prononciation des mots (Le tout toujours accompagné d’une image, pour rendre l’apprentissage plus visuel), des phrases qu’il faut compléter en conjuguant des verbes (ou en choisissant les mots justes dans chaque cas), des exercices théoriques et, en bref, toutes sortes d’activités conçues pour nous garder attentifs pendant que nous interagissons avec la plateforme. Dans certains cas, nous devrons écrire, dans d’autres, nous devrons glisser des cartes et à certaines occasions, nous n’aurons qu’à lire et à écouter.

A la fin de chaque leçon, la page nous donne la possibilité de revoir les erreurs que nous avons pu commettre ou, si nous préférons sauter cette étape, de passer directement à la leçon suivante. De temps en temps, les leçons que nous avons déjà terminées apparaîtront comme en attente de révision sur la page d’accueil de Babbel. Je trouve ce dernier très intéressant, car c’est un bon moyen de tester ce que nous pensons avoir appris jusque-là.

Babbel sur tablette (et mobile)

babbel-tablette-et-mobile

La version de Babbel pour les tablettes n’a rien à voir avec la version de bureau. Lors de l’ouverture de l’application, il est assez frappant que ce qui s’affiche directement à l’écran soit la prochaine leçon du cours que nous suivons. En bas de l’écran, ce qui apparaît est un énorme bouton avec le texte « Télécharger », et c’est la première particularité de l’application.

L’application Babbel permet de télécharger les leçons pour suivre le cours hors ligne, mais ce serait intéressant s’il y avait aussi la possibilité de faire les exercices sans avoir à les télécharger au préalable.

Il s’avère que pour faire les leçons Babbel depuis la tablette, nous devons d’abord les télécharger sur notre appareil. Pour ce qui est de faire des exercices sans avoir de connexion internet, je trouve ça super – surtout sachant qu’on peut télécharger tout un cours d’un coup -, mais je ne comprends pas trop pourquoi la possibilité de faire les exercices sans forcer l’utilisateur à les télécharger n’est pas également proposé auparavant. Ce n’est pas qu’ils prennent beaucoup de place non plus (six leçons ont pris moins de 50 Mo de mémoire de tablette), mais ce serait bien d’avoir le choix dans cette décision.

Quant à la version mobile de Babbel, on parle au final exactement de la même application que sur la tablette à la seule différence que ce qui change c’est la taille de l’écran. Le contenu dans ce cas est affiché verticalement, et l’interface propose les mêmes options que dans la version tablette. Et, également comme sur la tablette, il faut télécharger l’application correspondant à la langue que l’on apprend (ou plusieurs applications différentes si on apprend plusieurs langues).

Mon avis sur Babbel après avoir essayé la version payante

Dès le premier instant, vous vous rendrez compte qu’il n’y a pas d’autre choix que de souscrire à l’abonnement payant de Babbel, qui déverrouille l’accès à tous les cours de la langue que vous avez choisie.

Babbel vaut-il la peine d’être payé ?

Et la grande question serait : Babbel vaut-il la peine d’être payé ? J’ai eu la chance de pouvoir comparer les premiers cours Babbel avec la programmation qui est suivie pour le même niveau dans une académie, et je dois dire que, sans être identiques, les deux partagent une ligne d’apprentissage très similaire. La gamme de cours est énorme (il n’y a que dans la section débutants six cours différents, chacun avec 20 leçons à l’intérieur), et ils sont organisés de manière très raisonnable pour quelqu’un qui part de zéro dans une langue.

Bien que Babbel ait quelques bugs ici et là, je dois dire que mon expérience avec la plateforme a été satisfaisante, et je ne regrette pas d’avoir opté pour l’abonnement payant.

Inconvénients

Maintenant, Babbel a aussi ses problèmes. J’ai rencontré des leçons dans lesquelles figuraient des traductions et des expressions en espagnol d’Amérique latine, quelque chose qui devrait être beaucoup plus surveillé. De plus, il y a eu quelques leçons où l’application Babbel est restée bloquée et je n’avais aucun moyen de passer à l’exercice suivant. Dans le cas de la version de bureau, il suffit de perdre la connexion Internet pendant quelques secondes pour que l’exercice ne soit pas enregistré et que nous devions le refaire.

En résumé

C’était la première fois que j’essayais une application pour apprendre des langues, et la conclusion que j’en ai tirée peut se résumer en quelque chose que j’imagine que vous imaginez déjà au préalable : Babbel est une plateforme très complète, mais après tout, il ne s’arrête pas à être un complément, un ajout à de longues heures d’étude qui ne peut en aucun cas être remplacé par une application.

Si ce que vous recherchez est un simple passe-temps pour résoudre des exercices dans les moments libres de la journée, je vous dirais que vous feriez mieux de jeter un œil à d’autres applications telles que Duolingo (c’est pourquoi c’est gratuit, plus que tout) ; Si vous cherchez quelque chose de plus sérieux afin de renforcer votre apprentissage, Babbel est une option à considérer.

À découvrir